Global menu

Our global pages

Close

Tunisia - Social Contract for Tunisia

  • Tunisia
  • Other

17-05-2013

With the contribution of Fares Koussay El Heni and Mohamed Raouf El Heni, CW&A in Cooperation with Eversheds LLP

After eight months of strong negotiations, a social contract (hereafter, the “Social Contract”) was concluded on 14 January 2013, between the government, the employee central trade union (“UGTT”) and the employer national trade union (“UTICA”) (hereafter, the “Parties”).

The Social Contract fixes 5 themes:

  • economic growth and regional development: some objectives have been specified in this contract, such as improving the business climate by modifying the investment code;
  • employment and professional training policies: it is envisaged to implement a teaching global reform at all stages, and to create a plan for the promotion of skills, in which training will play an important part;
  • professional relationships and suitable work: the Social Contract provides the adoption of regulations on vocational training;
  • the social welfare : The Social Contract aims a global reworking of the social welfare system, notably good governance rules and the social insurance fund management. The Social Contract also aims at an upgrading of the health system in order to improve the quality of services, lower the costs and undertake a regional balance of the health service; and
  • the institutionalisation of the social dialogue: the Social Contract provides the creation of a Social Dialogue Committee, with an administrative and financial independence. Its main missions will be notably the follow-up of the social climate and to make sure employment regulations are complied with. The Committee may be referred all the questions concerning the syndicate relations between the trade unions and employers. Parties agreed to establish the Committee in a year.

The Social Contract took effect from the date of its signature.

Tunisie - Un contrat social pour la Tunisie

Avec la contribution de Fares Koussay EL HENI et Mohamed Raouf EL HENI de CW&A en collaboration avec Eversheds LLP

Après huit mois de vives négociations, un contrat social (ci-après, le « Contrat Social ») a été conclu le 14 janvier 2013 entre le Gouvernement, la centrale syndicale (« UGTT ») et le syndicat patronal (« UTICA ») (ci-après, les « Parties »).

Le contrat social comprend 5 axes principaux :

  • la croissance économique et le développement régional : un certain nombre d’objectifs a été évoqué dans ce contrat, notamment l’amélioration du climat des affaires par la révision du Code de l'investissement ;
  • les politiques de l’emploi et de la formation professionnelle : une réforme globale de l’enseignement à tous les niveaux est envisagée ainsi que la création d’un dispositif de promotion des compétences dans lequel la formation tiendra une place importante ;
  • les relations professionnelles et le travail convenable : le Contrat Social prévoit l’adoption d’une réglementation de la formation professionnelle continue ;
  • la protection sociale : une refonte globale du système de la protection sociale est prévue, notamment des règles sur la bonne gouvernance et la gestion des caisses d’assurances sociales ainsi qu’une mise à niveau du système de santé dans le but d’améliorer la qualité des services, réduire les coûts et réaliser un équilibrage régional des services de santé ; et
  • l’institutionnalisation du dialogue social : le Contrat Social prévoit la création d’un Conseil national du dialogue social, jouissant de l’indépendance administrative et financière, qui aura pour mission notamment le suivi du climat social et l’observation du respect de la législation sociale. Il pourra également être saisi de toutes questions se rapportant aux relations syndicales entre les organisations et les employeurs. Les Parties se sont engagées à le créer dans un délai d’un an.

Le Contrat Social a pris effet à la date de sa signature et lie les Parties.

For more information contact

< Go back

Print Friendly and PDF
Subscribe to e-briefings